Numéro 2/2012 | BULLETIN@UNEVOC.UNESCO.ORG
Bulletin No. 21
1 Éditorial
2 Actualités
3 Le Reseau UNEVOC
4 Ressources
5 UNEVOC e-Forum
6 En visite à l'UNEVOC

1 Éditorial

Éditorial
Bulletin UNESCO-UNEVOC 21

Le Consensus de Shanghai, document final issu du récent Troisième Congrès international sur l’EFTP, appelle à étendre et renforcer les capacités du Réseau UNEVOC pour lui permettre de jouer un rôle clé dans le développement des capacités des décideurs et des praticiens, et faciliter la participation de toutes les parties prenantes. Faisant suite aux recommandations formulées dans le Consensus de Shanghai, le Centre international UNESCO-UNEVOC s’attache à reconfigurer le rôle du Réseau UNEVOC en introduisant des sous-groupes dans toutes les régions afin d’assurer une meilleure interface avec tous les Centres. Le récent atelier régional du Réseau UNEVOC qui s’est tenu à Amman, Jordanie, a rassemblé des représentants du Réseau UNEVOC en vue de clarifier les rôles et les responsabilités qu’assument actuellement les Centres UNEVOC nationaux de la région. L’atelier a permis aux membres du Réseau d’examiner comment les Centres UNEVOC peuvent participer directement à l’examen des politiques nationales et à l’élaboration des politiques correspondantes, à la mise en place de l’indispensable base de données sur l’EFTP et à la production des informations et des connaissances requises au niveau national et sous-régional.

Améliorer la pertinence de l’EFTP en incluant "l’éducation pour des économies vertes et des sociétés vertes" figure parmi les recommandations du Consensus de Shanghai, qui a également souligné la nécessité de développer des politiques efficaces en vue d’améliorer les processus d’enseignement et d’apprentissage, de professionnaliser le personnel de l’EFTP et de renforcer les normes d’enseignement. En conformité avec ces recommandations, l’UNESCO-UNEVOC donne la priorité à son travail dans le domaine de l’écologisation de l’EFTP et de la formation des enseignants d’EFTP par une étroite collaboration avec ses partenaires et le Réseau UNEVOC mondial. La récente mise en place d’un groupe de travail interagences sur l’écologisation de l’EFTP et le développement des compétences illustre la nécessité d’unir nos efforts de promotion des compétences vertes tout autour du globe.

Plusieurs activités et manifestations récentes menées par l’UNESCO-UNEVOC sont présentées dans ce bulletin. Il rend compte du lancement préliminaire du projet pilote de base de données sur l’EFTP dans le monde, qui fournit des informations concises, fiables et d’actualité sur les systèmes d’EFTP de pays du monde entier, et de la troisième discussion encadrée sur la formation des enseignants d’EFTP, où les participants ont débattu des enjeux liés aux qualifications et au développement professionnel des enseignants d’EFTP dans le monde entier, concluant qu’il est impératif d’améliorer les liens entre les enseignants et l’industrie. Nous avons par ailleurs le plaisir de vous présenter le rapport biennal 2010-2011 de l’UNEVOC, le rapport de synthèse sur l’EFTP dans les situations post-conflictuelles et post-catastrophes, et le rapport de la réunion sur la promotion du renforcement des capacités en matière d’EFTP et de développement des compétences en Afghanistan, en mars 2012.

l’UNESCO-UNEVOC a accueilli plusieurs visiteurs dans ses locaux de Berlin, parmi lesquels l’ambassadrice d’Inde en Allemagne, la Directrice de WorldSkills Germany et des représentants de Ford, de l’Université de Toronto, de l’Université de Bonn et de l’Université de Bonn-Rhein-Sieg. Nous tenons à remercier tous les visiteurs des discussions fructueuses que nous avons pu mener avec eux et espérons pouvoir poursuivre bientôt le dialogue engagé.

J’ai le plaisir de vous convier à lire le bulletin 21 du Centre international UNESCO-UNEVOC.

Shyamal Majumdar

Directeur de l’UNESCO-UNEVOC





#Haut
2 Actualités

Des stagiaires de l’UNEVOC participent à un programme d’échange de visites d’étude
14-15 août 2012, Bonn et Siegburg, Allemagne

L’eau est un élément central de l’économie verte en cours d’émergence. Nombreux sont toutefois les enjeux à maîtriser: rareté de l’eau, pertes d’eau, gestion des ressources en eau et des eaux usées. En même temps, les pénuries de compétences dans le domaine de l’eau et des déchets entravent le développement de l’infrastructure de l’eau et des emplois verts qui apparaissent. Le Centre international UNESCO-UNEVOC et l’Association allemande de l’eau, des eaux usées et des déchets (DWA) collaborent étroitement pour encourager le développement des compétences en cours d’émergence, soutenir l’apprentissage sur l’intégration dans l’EFTP des démarches de promotion de la formation de professionnels de l’eau et du développement des compétences vertes et combler les pénuries de compétences existant dans ce secteur en explorant de nouveaux marchés du travail associés à l’introduction de nouvelles technologies et de nouveaux métiers.

Le 14 août 2012, les stagiaires de l’UNESCO-UNEVOC participant au programme International Leadership Training de formation de responsables internationaux à la gestion de la durabilité de la GIZ (Agence allemande de coopération internationale) ont rendu visite à la DWA pour s’informer de ses travaux sur la gestion de l’eau et des déchets. Au cours de cette visite, ils ont pu poser des questions et partager leurs expériences avec les stagiaires de la DWA. Le 15 août 2012, ce sont les stagiaires de l’UNEVOC qui ont accueilli dans les locaux de l’UNEVOC deux stagiaires de la DWA, leur présentant les travaux du Centre international UNESCO-UNEVOC dans le domaine de la durabilité et de l’écologisation de l’EFTP.

Ce programme d’échange de deux jours avait pour but de mettre en commun les connaissances et de mieux faire appréhender le partenariat entre la DWA et l’UNESCO-UNEVOC dans le domaine de l’EFTP pour l’industrie de l’eau et des eaux usées. Le programme d’échange soutient en outre le développement de la "trousse à outils pour l’eau" mise au point en commun par l’UNESCO-UNEVOC et la DWA.

Le Centre international UNESCO-UNEVOC accueille actuellement trois participants au programme International Leadership Training (ILT) de la GIZ. Ce programme dispense une formation au personnel d’encadrement des entreprises et institutions pour le mettre à même de lancer et gérer dans son environnement de travail un processus de changement en faveur du développement durable. La formation en Allemagne consiste en cours transversaux de gestion en vue de la durabilité dispensés par des institutions de pointe. Elle vise à transmettre aux participants les compétences requises pour définir et mettre en œuvre un projet de transfert dans leurs institutions respectives avec le soutien de leur employeur.



Hyperliens

Pour en savoir plus sur la DWA

Le programme ILT de gestion de la durabilité de la GIZ




Renforcement des capacités pour l’Éducation pour tous: mission d’orientation au Libéria
16-20 Juillet 2012, Monrovia, Liberia

Du 16 au 20 juillet 2012, M. Teeluck Bhuwanee, Responsable du Réseau UNEVOC, s’est rendu en mission d’orientation au Libéria, accompagné de M. Tirso Dos Santos, Responsable du Bureau multipays d’Accra. La mission était organisée suite à l’inclusion du Libéria dans la liste des pays prioritaires pour bénéficier du programme CapEFA de renforcement des capacités pour l’éducation pour tous, notamment en matière d’enseignement et de formation techniques et professionnels (EFTP).

Les principaux objectifs de la mission d’orientation étaient les suivants:
  • finaliser le dispositif du programme CapEFA consacré à l’EFTP grâce à des apports des autorités et parties prenantes nationales dans le domaine de l’EFTP,
  • dresser un premier état des lieux des activités d’EFTP au Libéria,
  • discuter des modalités de réalisation de l’évaluation des capacités et mettre en place une équipe d’évaluation des capacités,
  • conclure un accord avec les autorités gouvernementales sur les prochaines étapes vers l'évaluation des capacités et l’élaboration de plans d’action pour le renforcement des capacités.

Au titre de la mission d’orientation, une réunion du groupe de travail technique sur l’EFTP s’est tenue pour présenter l’approche de renforcement des capacités du programme CapEFA, et différentes organisations ont souligné leur engagement en matière d’activités d’EFTP et exposé leurs perspectives spécifiques des opportunités et des enjeux. Le responsable du Centre UNEVOC du Liberia, Mr Yonton Kesselly, était également présent à la réunion, tout en gérant parallèlement une formation d’enseignants d’EFTP organisée par la CEDEAO et l’équipe interagences sur l’EFTP.

Les autorités gouvernementales et les partenaires attendent de l’opération d’évaluation des capacités qu’elle dresse un bilan des capacités existantes, repère les lacunes en la matière et introduise un plan d’action global pour le renforcement des capacités. En coopération avec les membres de l’équipe mise en place par les autorités libériennes, l’équipe chargée de la mission a passé en revue le dispositif d’évaluation des capacités, arrêtant avec elle la marche à suivre pour définir les objectifs et les résultats recherchés et cadrer l’évaluation des capacités.

L’UNESCO-UNEVOC soutiendra cette initiative au niveau de la conception des instruments de collecte des données, faisant l’apport des expériences réalisées lors d’opérations similaires menées dans d’autres pays et fournissant des conseils pendant l’opération d’évaluation.

CapEPT (site web)



L'Éducation entrepreunariale dans les États Arabes - Constituant II

© UNESCO / Roger Dominique
Dans le cadre du constituant II du projet “Éducation entrepreunariale dans les États Arabes”, la Jordanie, le Liban et le Maroc ont entrepris des activités pour intégrer la formation en entrepreneuriat (PEE) dans leurs systèmes éducatifs. Le Centre International UNESCO-UNEVOC et le Bureau Régional de l'UNESCO à Beyrouth mettent en œuvre conjointement un projet intitulé “Éducation entrepreunariale dans les États Arabes”. Cette activité de quatre ans (2009-2012),financée par la Fondation StratREAL, vise à soutenir les pays arabes dans l'élaboration de politiques et de programmes éducatifs pour inclure le concept de “l'esprit d'entreprise" dans leurs systèmes d'éducation formelle. Sous le constituant I (2009-2010) du projet, quatre études de cas sur l'éducation entrepreunariale en Égypte, en Jordanie, à Oman et en Tunisie, ont été publiées en arabe et en anglais, ainsi qu'un rapport de synthèse regional.

Le constituant II du projet encourage les États Membres et les ministères compétents à s’impliquer dans l'intégration de l’éducation entrepreunariale (PEE), des concepts dans une vaste gamme de programmes éducatifs et de formation (c’est à dire, l'enseignement secondaire général, l'EFTP et l'enseignement supérieur). Dans le cadre du constituant II du projet “l’éducation entrepreunariale dans les États Arabes”, trois pays différents ont entrepris des efforts pour intégrer la formation en entrepreneuriat (PEE) dans leurs systèmes éducatifs respectifs, à savoir la Jordanie, le Liban et le Maroc. Il y a dans les trois pays une forte volonté, à la fois au niveau gouvernemental et dans le secteur privé, d'intégrer le concept EPE dans le système éducatif et d'établir des programmes de compétences axés sur l'enseignement. En vertu du constituant II, les trois pays ont procédé à un examen des politiques et des cadres existants, ainsi que d'une cartographie des initiatives existantes sur EPE dans les pays respectifs.

Les projets pilotes en Jordanie, au Liban et au Maroc ont illustré les similitudes existantes entre les différents pays, en termes d'objectifs d'éducation à l'entrepreneuriat et les d’opportunités de collaboration avec les parties prenantes du secteur public et privé, ainsi que la nécessité d'élaborer des directives pour les enseignants et d'autres parties prenantes la mise en œuvre. Les expériences acquises grâce à ces initiatives pilotes sont d'une grande valeur pour la poursuite du développement des politiques nationales et des cadres. En même temps, le partage de ces expériences à travers toute la région arabe peut être facilitée pour contribuer aux renseignements sur les bonnes pratiques en éducation à l'entrepreneuriat dans le contexte arabe et l'exploration des possibilités de collaboration entre les pays de la région. Des informations plus détaillées concernant les activités qui ont été mises en œuvre peuvent être trouvées dans le rapport de synthèse.

Documents

Rapport de synthèse en Anglais / Arabe (PDF, 183KB)

Composante I Rapport - Études de cas sur les États arabes et le rapport de synthèse régional | Arabe / Anglais (PDF, 682KB)



Le développement vert, contradiction ou opportunité? La perspective des compétences
Global Media Forum de la Deutsche Welle, Bonn, Allemagne

L’UNESCO-UNEVOC a été invité à organiser un atelier sur le thème "Le développement vert, contradiction ou opportunité?" au Global Media Forum à Bonn, Allemagne, le 25 juin 2012.

Le Global Media Forum a lieu tous les ans et est organisé par la Deutsche Welle, le service de radiodiffusion internationale de l’Allemagne. Cette année, il était placé sous le patronage de la Commission allemande pour l’UNESCO. Avec plus de 50 tables rondes et ateliers sur le thème "Éducation.Culture.Médias. Aménager un monde durable", le forum, d’une durée de trois jours, visait à fournir une plate-forme de discussion vouée au droit à l’éducation, aux compétences et à la diversité culturelle ainsi qu’au rôle des médias dans l’aménagement de sociétés durables. 1800 participants de 100 pays (éducateurs, décideurs et journalistes) y étaient attendus, parmi lesquels M. Guido Westerwelle, ministre allemand des affaires étrangères, et M. Jusuf Habibie, ancien président indonésien.

L’atelier de l’UNEVOC

Les invités de l’atelier de l’UNEVOC ont débattu de la question suivante: "Le développement vert est-il une contradiction ou une opportunité?"

M. Shyamal Majumdar, Directeur de l’UNESCO-UNEVOC, dirige et anime l’atelier. Il expose la mission et le rôle des Nations Unies dans le développement vert, expliquant pourquoi ses États membres voient dans les compétences vertes un thème majeur susceptible de permettre de passer à une économie à faible émission de carbone. Il présente également le rôle joué par l’UNESCO dans la mise en œuvre de la Décennie des Nations Unies pour l’éducation en vue du développement durable (2005-2014).


Mme Shobha Mishra Ghosh, de la Fédération des chambres indiennes de commerce et d’industrie, est la première à prendre la parole, présentant la perspective de l’industrie et la demande de travailleurs qualifiés dotés de compétences vertes, d’où un réel besoin de formation dans ce domaine.




C’est ensuite le Prof. Rajesh Khambayat, de l’Institut national de formation des enseignants techniques et de recherche, ministère de l’éducation et de la recherche, Bhopal, Inde, qui intervient. Il répond à l’exposé de Mme Ghosh en présentant la perspective du secteur de l’enseignement formel, c’est-à-dire du côté de l’offre. Son intervention est centrée sur trois préoccupations majeures: comment préparer la main-d’œuvre à l’économie verte, comment répondre aux besoins des entreprises, et comment former aux emplois verts.

Laila Iskandar, présidente de Community and Institutional Development (CID) Consulting, place la discussion sous un autre éclairage: la perspective de la communauté. Elle fait part des enseignements qu’elle a tirés en Égypte, au Caire, de la conduite d’un projet de recyclage de déchets avec des jeunes. Tout en mettant à jour de dures réalités, cette expérience lui a révélé que la formule du projet est un moyen de doter les jeunes les plus démunis de compétences professionnelles et de savoirs répondant aux besoins du marché, qui leur permettront d’assurer à terme leur subsistance et de contribuer au développement de leur communauté.

La dernière intervention est celle d’Armin Himmelrath, journaliste indépendant spécialisé dans l’éducation, dont la présentation met en lumière dans quelle mesure les médias contribuent à sensibiliser aux compétences vertes et aux enjeux environnementaux. Il décrit ce qui se passe vraiment dans la salle de rédaction lorsqu’il s’agit de faire publier des thèmes environnementaux, et il constate que paradoxalement, plus le public est sensibilisé à l’environnement et plus la demande de thèmes environnementaux diminue.

Ces interventions des invités sont suivies d’une discussion libre de 30 minutes au cours de laquelle l’auditoire leur pose de nombreuses questions. Ces questions, portant sur des thèmes variés, suscitent parmi eux une discussion animée où ils présentent différentes perspectives en réponse.

L’atelier se conclut par quelques remarques finales de M. Majumdar, qui récapitule comme suit les principaux points discutés:
  • la nécessité d’intégrer les compétences vertes dans les professions existantes,
  • le fossé qui sépare l’offre et la demande dans l’économie verte,
  • le retard du secteur éducatif par rapport aux progrès technologiques verts,
  • l’importance de l’intégration des compétences vertes dans l’EFTP et
  • le rôle capital qui revient aux systèmes non formels et informels d’éducation dans le développement durable.

[http://www.flickr.com/photos/deutschewelle/sets/72157630278428484/with/7440107178/ Photos de l’atelier]

Enregistrement sonore de l’atelier

Pour en savoir plus sur l’atelier (site web du Global Media Forum)



Les panélistes

Shobha Mishra Ghosh

Directeur de la Fédération des chambres indiennes de commerce et d'industrie, New Delhi, Inde

Prof Rajesh Khambayat

Institut national de Recherche et de Formation des Enseignants techniques, Ministère de l'Éducation et de la Recherche, Bhopal, Inde

Laila Iskandar

Président, Community and Institutional Development (CID) Consulting, Le Caire, Egypte

Armin Himmelrath

Journaliste indépendant, Cologne, Allemagne

Shyamal Majumdar (Modérateur)

Chef du Centre International UNESCO-UNEVOC pour l'enseignement technique et professionnel et la formation, Bonn, Allemagne

Photos © Deutsche Welle/K. Danetzki



L’UNESCO-UNEVOC invite Mme Madlen Serban, de la Fondation européenne pour la formation, à prononcer un discours dans ses locaux


Le 21 juin 2012, le Centre international UNESCO-UNEVOC a présenté dans ses locaux de Bonn, Allemagne, un discours organisé par le BIBB (Institut allemand de la formation professionnelle). M. Shyamal Majumdar, Directeur de l’UNESCO-UNEVOC, et M. Jan Ebben, du BIBB, ont eu l’honneur d’accueillir Mme Madlen Serban, Directrice de la Fondation européenne pour la formation (ETF), qui a présenté un exposé consacré aux services de consulting dans l’EFTP. Mme Serban a fait part de ses expériences des services de consulting en EFTP en tant que bénéficiaire, en tant que consultante elle-même, et dans ses fonctions actuelles de directrice de l’ETF, une organisation de consulting. Elle a souligné combien il est important d’avoir une vision globale des systèmes d’EFTP du monde entier, de savoir ce que veulent les bénéficiaires et de bien cerner les contextes spécifiques. Elle a plaidé en faveur d’une démarche équilibrée orientée tant sur les résultats que sur les processus et a dégagé des éléments capitaux tels que la confiance, l’apprentissage mutuel et le sentiment d’avoir la maîtrise des choses.

Mme Serban a également présenté ses travaux récents à l’ETF, notamment sur le Processus de Turin, une initiative lancée par l’ETF en 2010. Le processus de Turin favorise l’élaboration des politiques sur la base d’éléments concrets et une approche participative du développement des ressources humaines; il vise à parvenir à un consensus sur les orientations possibles en matière de politique d’EFTP et de développement des systèmes.

Le discours avait été organisé par le BIBB dans le cadre de l’"Académie consultative internationale", qui présente des exposés de professionnels de renom du domaine du consulting international en matière d’EFTP.



L’UNESCO-UNEVOC, le BIBB et le Cert-IT étudient une collaboration future sur l’accréditation de la qualité dans l’EFP

Le 13 juin 2012, le Directeur du Centre international UNESCO-UNEVOC, M. Shyamal Majumdar, a rencontré M. Thomas Michel et M. Björn Scholz, du Cert-IT, ainsi que M. Michael Härtel, de fédéral allemand de la formation professionnelle(BIBB, Germany).

Cette réunion avait pour but d’étudier les possibilités de collaboration future entre les parties concernées afin d’assurer la qualité de l’EFTP dans les établissements d’enseignement technique et professionnel grâce à une structure d’accréditation qui non seulement soit conforme aux normes locales et régionales, mais aussi vise à définir une certification d’EFTP acceptée sur le plan international. Des réunions de suivi sont prévues dans un proche avenir.

Le Cert-IT est un organisme de certification pour le secteur informatique et éducatif, qui vise à pallier aux pénuries croissantes de qualifications dans l’industrie informatique.



L’UNESCO-UNEVOC assiste à la Semaine de l’environnement à Berlin

Le 6 juin 2012, M. Shyamal Majumdar, Directeur de l’UNESCO-UNEVOC, a assisté à la Semaine de l’environnement à Berlin. Sur invitation du Président fédéral allemand, en collaboration avec la Fondation fédérale allemande de l’environnement (DBU), cette exposition s’est tenue dans le parc du château de Bellevue et a permis à quelque 200 entreprises, institutions, organismes de recherche, associations et initiatives de présenter des technologies, idées et formules nouvelles propres à promouvoir une utilisation durable et efficace des ressources dans le monde.

M. Majumdar a participé à une discussion sur les métiers verts organisée par World Skills Germany à titre de préparation de l’exposition WorldSkills Leipzig 2013. Il s’agissait de recueillir avis et idées des experts pour WorldSkills 2013. Parmi les intervenants figuraient M. Majumdar de l’UNESCO-UNEVOC, M. Rüdiger Heidebrecht de l’Association allemande de l’eau, des eaux usées et des déchets(DWA), Elfi Klump, PDG de WorldSkills Allemagne, et Marion Krampe de l’Institut fédéral allemand de la formation professionnelle(BIBB, un Centre UNEVOC).

Au cours de la discussion, M. Majumdar a exposé les grands enjeux mondiaux de la transition vers une économie verte, soulignant la demande croissante de développement des ressources humaines et des compétences écologiques. Il a fait état des deux grands types de compétences écologiques: les compétences qui existent déjà mais qu’il faut transformer pour qu’elles deviennent écologiques, et les nouvelles compétences qui vont apparaître avec le développement des technologies vertes. M. Majumdar a enfin souligné la grave pénurie de compétences requises pour une économie verte, plaidant en faveur d’une réponse mondiale à ce défi mondial.


Pour en savoir plus sur la Semaine de l’environnement (site web)




L’UNESCO-UNEVOC participe à une manifestation de coopération au développement
Engagement fairbindet: Zukunftsentwickler 2012, 25 mai 2012, Bonn, Allemagne

Le 25 mai 2012, le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement(BMZ) a organisé "Engagement fairbindet: Zukunftsentwickler 2012". Cette manifestation visait à fournir aux parties prenantes et aux organisations œuvrant en faveur du développement une plate-forme sur laquelle échanger des idées et présenter de nouvelles initiatives dans le contexte de la coopération internationale au développement et du développement durable. En présence du Ministre fédéral des affaires étrangères, M. Guido Westerwelle, et de M. Dirk Niebel, Ministre fédéral de la coopération économique et du développement, le BMZ a également inauguré le nouveau logo qui sera à l’avenir celui de la coopération allemande au développement.

Cette manifestation, qui s’est déroulée dans les jardins de l’ancienne Chancellerie fédérale à Bonn, a attiré plus de 3.000 participants relevant des secteurs politique, social, commercial et médiatique. Le Centre international UNESCO-UNEVOC, représenté au stand des Nations Unies aux côtés d’autres agences des Nations Unies basées à Bonn, y a présenté son travail et ses récentes activités. En particulier, les 54 clichés lauréats du récent concours photo ont été exposés dans une galerie photo numérique.

Pendant la manifestation, M. Shyamal Majumdar, Directeur de l’UNESCO-UNEVOC, ainsi que des représentants des autres agences des Nations Unies, ont accueilli au stand des Nations Unies le Secrétaire d’État au BMZ, M. Hans-Jürgen Beerfeltz. M. Majumdar s’est également entretenu avec le Ministre fédéral de la coopération économique et du développement, M. Dirk Niebel.

Cette manifestation a fourni à l’UNESCO-UNEVOC l’occasion de s’informer de nouvelles initiatives et de nouer des contacts avec les parties prenantes de la coopération au développement d’Allemagne et du monde.

Pour en savoir plus sur la manifestation (en allemand)




© UNESCO-UNEVOC / Shyamal Majumdar avec le Secrétaire d’État au BMZ, Hans-Jürgen Beerfeltz, et Flavia Pansieri, Coordonnatrice exécutive du programme UNV, en visite au stand des Nations Unies a Bonn



L'UNESCO-UNEVOC lance la base de données sur l'EFTP dans le monde
La base de données sur l'EFTP dans le monde, un outil en ligne géré par l'UNEVOC, fournit des informations concises, fiable et d'actualité sur les systèmes d'enseignement et de formation techniques et professionnels des pays du monde entier.
http://www.unevoc.unesco.org/go.php?q=wtdb_a+propos+de


3 Le Reseau UNEVOC

Atelier régional de renforcement des compétences pour les Centres UNEVOC dans les Etats arabes
Amman, Jordanie, 2-4 Juillet 2012

Le Centre International UNESCO-UNEVOC a organisé, en collaboration avec le Bureau Régional de l'UNESCO pour l'Éducation dans les États Arabes, le Bureau de l'UNESCO à Amman et le Centre National des Ressources Humaines et du Développement en Jordanie (NCHRD), l’Atelier régional de renforcement des compétences pour les Centres UNEVOC dans les Etats arabes, s’est tenu à Amman, en Jordanie, du 2 au 4 Juillet 2012. Le Centre International fut représenté par M. Teeluck Bhuwanee, Directeur du Réseau UNEVOC. Cet atelier a eu pour objectif repositionner le rôle de l'UNESCO-UNEVOC dans les Etats arabes et reconsidérer les rôles et les responsabilités actuelles des centres nationaux UNEVOC dans la région. L'atelier a donné suite à une révision et une clarification des rôles et responsabilités respectifs des centres nationaux UNEVOC dans le cadre du Réseau UNEVOC mondial, et du rôle qu'ils jouent dans la région arabe. L'accent a été mis sur les domaines d'intervention prioritaires, sur le rôle que les centres UNEVOC doivent jouer dans ces domaines, ainsi que la sur les compétences nécessaires pour les remplir.

L'atelier a permis aux participants d'examiner le rôle des centres UNEVOC dans le cadre des politiques nationales, et de réflechir à la façon dont ils peuvent être plus directement impliqués dans:
  • Une révision de la politique nationale, et l'élaboration de ces politiques
  • Une mise en place de la base de données requise pour l'EFTP; et
  • La production d’information et de connaissances nécessaires au niveau national et sous-régional.

M. Teeluck Bhuwanee a présenté la nouvelle stratégie du Réseau, le repositionnement de l'UNESCO-UNEVOC pour répondre aux priorités de l'EFTP conformément à la stratégie de l'EFTP de l'UNESCO, et les services disponibles au Centre International UNESCO-UNEVOC à Bonn, en Allemagne.

Cette réunion fait suite au Troisième Congrès International sur l'EFTP(Shanghai, mai 2012) et à la Réunion Régionale d'Experts EFTP (Muscat, Mars 2012) et a permis d'assurer le suivi des discussions précédentes. Lors de la réunion, des expériences ont été partagées entre les participants en matière de bonnes pratiques dans différentes parties de la région. La réunion a soulevé la question de l'intégration régionale grâce à une meilleure coopération entre pays, et celle du développement de synergies entre les bureaux hors-Siège de l'UNESCO, le Centre International UNESCO-UNEVOC, et les Centres Nationaux UNEVOC.

Parmi les participants figuraient les directeurs et doyens des Centres UNEVOC dans la région arabe, les spécialistes de programme responsables de l'éducation / EFTP du Bureau Régional de l'UNESCO à Beyrouth et d'autres bureaux hors-Siège de l'UNESCO dans la région arabe, représentant l'Egypte, l’Irak, la Jordanie, le Liban, la Libye, Oman, le Qatar, le Soudan, la Tunisie et le Yémen. Chaque participant a préparé un rapport détaillant d’une part les défis actuels et les bonnes pratiques de l'EFTP dans leur pays, d’autre part une évaluation de ce qui a été réalisé par le Centre UNEVOC depuis sa création.

Documents


Amman déclaration: Anglais / Arabe

Note conceptuelle



Premier membre du Réseau UNEVOC en Afghanistan
Ministère délegué à l'EFTP au sein du Ministère de l'Éducation



La République Islamique d'Afghanistan est maintenant représentée dans le Réseau UNEVOC, après la création du premier Centre UNEVOC du pays, à savoir le Ministère Délegué à l'EFTP au sein du Ministère de l'Éducation (DM-EFTP, Ministère de l'Éducation). La question de l’adhésion du Ministère Délegué de l'EFTP fut soulevée à l'occasion de la Réunion d'Experts sur la Promotion des Capacités en Matière d'EFTP et Développement des Compétences, qui s’est déroulée sur quatre jours du 12 au 16 Mars 2012 en Afghanistan, et qui fut co-organisée par le Centre International UNESCO-UNEVOC à Bonn, en Allemagne. Au cours de cette réunion, l'UNESCO-UNEVOC a été honoré d'accueillir le Ministre Adjoint de l'Éducation, M. H.E. Mohammad Asif Nang, et M. Taibi Zekrullah, Directeur du Développement des Programmes et des Politiques au Ministère de l'Éducation en Afghanistan.

La candidature du DM-EFTP a reçu le soutien de l'Office National de l'UNESCO à Kaboul, ainsi que l'approbation du Secrétaire Général par intérim de la Commission Nationale pour l'UNESCO et l'ISESCO. L'Unité UNEVOC a été créé au sein de l’Unité de Planification et de Politique du Ministère Delegué; celle-ci est responsable pour la coordination et la mise en œuvre appropriée des programmes et des relations extérieures.

Liens

DM-TVET, MoE (site web)

Répertoire du Réseau UNEVOC







Nouveau membre du Réseau UNEVOC au Nigeria
Office National pour l'Enseignement Technique (NBTE) Centre d'excellence pour l'EFTP

Le Centre d'Excellence dans l'EFTP est une unité au sein du Conseil National de l'Enseignement Technique, l'organisme mis en place par le gouvernement fédéral du Nigeria pour la coordination de l'EFTP dans le pays. La mission du Centre d'Excellence EFTP est de soutenir la politique de l'EFTP et le développement des ressources humaines au Nigeria et dans la Région de l’Afrique de l'Ouest. Le Centre d'Excellence EFTP vise à promouvoir la production de main-d'œuvre technique et professionnelle qualifiée/semi-qualifiée; afin de revitaliser et de soutenir l'économie nationale, de réduire le chômage et la pauvreté grâce à la fixation et le maintien de normes plus élevées, la mise à disposition d’informations fiables et actuelles pour la planification et la prise de décisions, ainsi que l'approvisionnement et le déboursement de fonds et de liens adéquats avec l'industrie. Les objectifs du Centre d'Excellence EFTP sont principalement: le renforcement des capacités pour le personnel d'EFTP, l'innovation et la diffusion des meilleures pratiques de l'EFTP, la mise en réseau des établissements de l'EFTP et la promotion du développement des compétences flexibles.

Le Centre organise des ateliers de formation, élabore du matériel d'apprentissage et facilite l'institutionnalisation du Cadre National des Certifications Professionnelles au Nigeria. Ils ont coordonné en outre les centres de perfectionnement du personnel situés dans 12 écoles polytechniques du Nigéria. De plus, le Conseil organise et prend part à des activités nationales et internationales.

Le Centre d'excellence NBTE pour l’EFTP est le troisième Centre UNEVOC au Nigeria.


Liens

NBTE Centre d'excellence pour l'EFTP(site web)

Répertoire du Réseau UNEVOC



Un nouveau membre du Réseau UNEVOC: l’École Polytechnique de Niamey

L’École Polytechnique de Niamey (EPN) est le troisième Centre UNEVOC du Niger, mais le premier installé à Niamey, la capitale du pays. Le secrétaire exécutif de la Commission nationale nigérienne pour l’UNESCO et l’ISESCO (Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture) a résolument appuyé sa candidature au statut de Centre UNEVOC.

Établissement supérieur de formation technique et professionnelle, l’EPN dispense des programmes de formation initiale et continue reposant sur l’approche par compétence. Elle assure des études d’ingénierie et des cours de licence et de maîtrise aboutissant à l’Attestation d’études collégiales (AEC). Elle dispense certains cours additionnels permettant aux étudiants de se préparer aux certifications professionnelles internationales. Grâce à son réseau de partenaires au niveau international, l’EPN est le premier établissement du Niger à offrir un double diplôme (canadien et nigérien). Elle propose par ailleurs aux entreprises des activités de formation et d’encadrement, élabore des plans de formation adaptés et évalue l’impact de la formation.

L’EPN contribue à l’amélioration de la qualité des programmes d’EFTP dans le pays et encourage la recherche et le développement dans ce domaine. Elle s’attache à élargir son réseau au niveau tant national qu’international et a mis en place des partenariats avec la FEDE (Fédération européenne des écoles) et le Ministère de la formation professionnelle et de l’emploi du Niger.

L’EPN a pour vocation de mettre à la disposition du marché du travail des travailleurs compétents et des professionnels qualifiés capables de contribuer au développement permanent du Niger. En concordance avec sa mission globale en faveur du développement, elle encourage la préservation des ressources naturelles, sensibilise à la protection de l’environnement et s’attache à former des citoyens responsables qui seront des agents de changement positif.

Hyperliens

Site web

Répertoire du Réseau UNEVOC


4 Ressources

Rapport biennal 2010-2011 de l'UNESCO-UNEVOC
Ce rapport biennal présente un tour d'horizon intégral des activités menées par le Centre international UNESCO-UNEVOC en matière d'EFTP en 2010-2011. Il montre comment le Centre a contribué à améliorer l'EFTP dans les États membres de l'UNESCO, et peut servir de document de référence pour quiconque s'intéresse au travail du Centre.
http://www.unevoc.unesco.org/fileadmin/user_upload/docs/UNEVOCBiennialReport1011.pdf



Rapport de synthèse sur l'EFTP dans les pays post-conflit et post-catastrophe
Ce rapport résume les discussions ayant eu lieu lors de la conférence en ligne sur le e-Forum, animée par Karina Veal, portant sur l'EFTP dans les pays post-conflit et post-catastrophe (du 16 au 30 Avril 2012)
http://www.unevoc.unesco.org/fileadmin/user_upload/docs/e-Forum_SynthesisReport_PCPD.pdf



Bases d'information sur la transition école-travail
Cette brochure est le résultat d'une étude thématique régionale basée sur les études nationales et les exposés présentés lors de l'atelier de synthèse sur les bases d'information sur la transition école-travail et le rôle du Réseau UNEVOC qui s'est tenu à Bangkok, Thaïlande, du 23 au 26 août 2011.
http://www.unescobkk.org/fileadmin/user_upload/epr/TVET/School-to-Work_Final31May2012_01.pdf



Rapport de réunion: EFTP et développement des compétences en Afghanistan
Du 12 au 16 mars 2012, une réunion d'experts sur la promotion du renforcement des capacités en matière d'EFTP et de développement des compétences en Afghanistan s'est tenue au Centre international UNESCO-UNEVOC à Bonn, Allemagne.
http://www.unevoc.unesco.org/fileadmin/user_upload/docs/Report-Afghan-Final_Version_11-16_March_2012_01.pdf


5 UNEVOC e-Forum

Évolution générale
Nombre de membres: 2392
Messages: depuis début juin 2012, ce sont 396 messages qui ont été diffusés via le e-Forum.


Discussions récentes(Juin-Août 2012)
Pour les lecteurs qui ne seraient pas membres du e-Forum: vous pouvez accéder aux messages par http://www.unevoc.unesco.org/forum. Notez que vous devez vous identifier pour pouvoir lire les messages. Si vous n'avez par encore créé ou ne désirez pas créer votre propre compte UNEVOC, vous pouvez accéder aux archives du e-Forum en mode lecture seule en utilisant les paramètres suivants: nom d'utilisateur: «Bulletin», mot de passe: «read».

La formule des cours en ligne de développement des compétences
Cette discussion s'est engagée pour faire la lumière sur la pertinence et l'efficacité des cours en ligne de développement des compétences ainsi que sur les risques qu'il peut y avoir à négliger l'enseignement présentiel.
http://www.unevoc.unesco.org/forum.php?lang=en&skin=efor&show=1818


Comment inciter les enseignants d'EFTP à établir des liens avec les entreprises
Faisant suite à la discussion encadrée menée sur le e Forum sur la formation des enseignants d'EFTP, ce débat cherche à élucider comment les enseignants d'EFTP devraient être encouragés à nouer des liens avec les entreprises. Les participants étaient unanimes à souligner l'importance des liens entre les enseignants et les entreprises, et il est essentiel d'inciter chaque enseignant à nouer de tels liens.
http://www.unevoc.unesco.org/forum.php?lang=en&skin=efor&show=1817


EFTP, chômage des jeunes et développement économique local
L'entrepreneuriat est souvent considéré comme une option valable pour les jeunes pour maîtriser l'important chômage qui les frappe et apporter une contribution positive au développement économique. Cette discussion porte sur la transmission et le développement de l'esprit d'entreprise chez les jeunes.
http://www.unevoc.unesco.org/forum.php?lang=en&skin=efor&show=1814


Comment inculquer une bonne attitude aux apprenants d'EFTP
Une discussion sur les valeurs, les attitudes et les comportements qui sont considérés comme importants pour les apprenants d'EFTP et dont ceux-ci devraient faire preuve à l'école et au poste de travail. La discussion a également porté sur le rôle d'exemple joué par les enseignants et souligné qu'il est important de faire preuve de bonnes attitudes.
http://www.unevoc.unesco.org/forum.php?lang=en&skin=efor&show=1803


Réexamen de la professionnalisation de l'éducation
Renouant avec débats antérieurs sur ce que l'on appelle "l'illusion de l'école professionnelle" ("Vocational School Fallacy"), cette discussion porte sur les enjeux de l'actualisation et de l'intégration de programmes d'enseignement qui répondent aux exigences de la société en pleine évolution qui est celle d'aujourd'hui, et en particulier sur la mesure dans laquelle il incombe aux enseignants de promouvoir et d'intégrer des compétences professionnelles dans le programme d'enseignement.
http://www.unevoc.unesco.org/forum.php?lang=en&skin=efor&show=1764


6 En visite à l'UNEVOC

DB error - select * from tx_drwiki_pages where keyword like 'Des représentants de l%Université Bonn-Rhein-Sieg visitent les locaux de l%UNESCO-UNEVOC ' order by uid desc limit 0,1 (Des représentants de l'Université Bonn-Rhein-Sieg visitent les locaux de l'UNESCO-UNEVOC )



La Directrice adjointe de l’UNESCO-UIL en visite à l’UNEVOC

Le 16 août 2012, M. Shyamal Majumdar, Directeur du Centre international UNESCO-UNEVOC, a accueilli Mme Carolyn Medel-Anonuevo, Directrice adjointe et coordinatrice de programme à l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (Hambourg, Allemagne) dans les locaux de l’UNEVOC. Mme Medel-Anonuevo rendait visite au Centre international pour s’informer de ses récentes activités et discuter de possibilités de coopération future.

Après une discussion informelle, M. Majumdar a accompagné Mme Medel-Anonuevo dans sa visite des locaux, et notamment du Centre de gestion des connaissances où la borne interactive du Centre international et ses services en ligne lui ont été brièvement présentés.

UNESCO-UIL



L’Ambassadrice d’Inde en visite à l’UNESCO-UNEVOC

Le 2 août 2012, M. Shyamal Majumdar, Directeur de l’UNESCO-UNEVOC, a eu l’honneur d’accueillir dans les locaux du Centre l’Ambassadrice d’Inde en Allemagne, S. E. Mme Sujatha Singh. Mme Singh rendait visite au Centre international pour s’informer des activités de l’UNEVOC et explorer d’éventuelles possibilités de coopération. M. Majumdar lui a présenté les travaux récents du Centre et exposé l’importance du développement de l’EFTP dans le monde.

Mme Sujatha Singh s’est montrée très satisfaite de l’excellent travail de l’UNESCO-UNEVOC, soulignant l’importance de la coopération entre l’Inde et l’UNEVOC dans le domaine de l’EFTP et du développement des compétences.

Nous nous réjouissons d’avoir eu la possibilité de mener des discussions avec l’Ambassadrice et la remercions de sa visite.



DB error - select * from tx_drwiki_pages where keyword like 'Des représentants de Ford en visite à l’UNESCO-UNEVOC ' order by uid desc limit 0,1 (Des représentants de Ford en visite à l’UNESCO-UNEVOC )



Des représentants de l’Université de Toronto et de l’Université de Bonn en visite à l’UNESCO-UNEVOC

Le 20 juillet 2012, M. Majumdar, Directeur de l’UNESCO-UNEVOC, a eu l’honneur de recevoir le Professeur Karen Ing, de l’Université de Toronto, et Mme Ulrike Kind, du Bureau international de l’Université de Bonn, dans les locaux de l’UNEVOC. La visite avait pour but de discuter des possibilités de coopération en matière de stages en général et de mise en place d’un programme commun de stages (cours d’été et stage combinés).

L’Université de Bonn est très désireuse d’attirer des étudiants internationaux, et aimerait donc à l’avenir coopérer étroitement avec l’UNESCO-UNEVOC. Des discussions devraient également être menées avec d’autres agences de l’ONU situées au Campus des Nations Unies de Bonn.

La discussion fructueuse s’est conclue par une visite des locaux et une présentation de la borne interactive de l’UNEVOC.

Hyperliens

Université de Bonn (site web)

Université de Toronto (site web)



Mme Elfi Klumpp, de WorldSkills Germany, en visite à l’UNESCO-UNEVOC
13 Juillet 2012, Bonn, Allemagne

Le 13 juillet 2012, M. Majumdar, Directeur de l’UNESCO-UNEVOC, a accueilli Mme Elfi Klumpp, Directrice de WorldSkills Germany, dans les locaux de l’UNEVOC à Bonn. À la suite de la participation de M. Majumdar à un séminaire organisé pendant la Semaine de l’environnement à Berlin le 6 juin 2012, M. Majumdar a eu l’honneur de recevoir Mme Klumpp à l’UNESCO-UNEVOC pour discuter de filières de coopération avec WorldSkills Germany dans la perspective de "World Skills Leipzig 2013" de même qu’entre WorldSkills International, ses organisations partenaires et les Centres UNEVOC du monde entier. M. Majumdar a présenté le travail effectué par l’UNEVOC sur les compétences vertes et la récente mise en place du groupe de travail interagences sur l’écologisation de l’EFTP et le développement des compétences, et a fait visiter les locaux à Mme Klumpp.

WorldSkills Leipzig 2013: ce sont les 42èmes Olympiades des métiers, organisées du 2 au 7 juillet 2013 à Leipzig, en Allemagne, et où les meilleurs apprentis et jeunes travailleurs qualifiés de 61 pays et régions se disputeront le titre de champion du monde. Les compétitions WorldSkills, qui se tiennent chaque année, sont ouvertes aux concurrents de 22 ans au plus (25 ans dans certaines disciplines) et se déroulent dans un pays différent à chaque fois. Elles visent à sensibiliser à la formation professionnelle et à promouvoir sa qualité. Elles sont organisées par WorldSkills International, une organisation fédérative rassemblant actuellement 61 pays et régions.

L’UNESCO-UNEVOC participera aux WorldSkills Leipzig 2013 pour sensibiliser à l’importance des compétences vertes.


Liens

L’UNESCO-UNEVOC assiste à la Semaine de l’environnement à Berlin

WorldSkills Germany

WorldSkills International

WorldSkills Leipzig2013



Le Secrétaire général de la Commission nationale pour l’UNESCO de Mongolie en visite à l’UNEVOC

Le 30 mai 2012, le Secrétaire général de la Commission nationale pour l’UNESCO de Mongolie, M. Gundegmaa Jargalsaikhan, a rendu visite à l’UNESCO-UNEVOC. Il était accompagné de Mme Mayke Stauch, de la Commission nationale pour l’UNESCO d’Allemagne. M. Jargalsaikhan visitait le Centre pour s’informer des activités de l’UNEVOC et étudier d’éventuelles filières de coopération. M. Shyamal Majumdar, Directeur de l’UNESCO-UNEVOC, a présenté les travaux récents de l’UNEVOC et informé M. Jargalsaikhan du congrès sur l’EFTP qui s’est récemment tenu à Shanghai, en Chine. Les discussions ont par ailleurs porté sur les moyens de renforcer et d’étendre le Réseau UNEVOC en Mongolie, À l’issue des entretiens, M. Jargalsaikhan et Mme Stauch ont effectué une visite des locaux et notamment du centre de gestion des connaissances, où la borne interactive de l’UNEVOC et ses services en ligne leur ont été brièvement présentés.

Nous remercions M. Jargalsaikhun de sa visite et nous réjouissons de collaborer avec lui à l’avenir.




Participez
e-Forum

Discussions en cours sur le e-Forum

Carte des membres du e-Forum

Inscrivez-vous au e-Forum


Calendrier EFTP

Calendrier des manifestations



Connectez-vous à l’UNEVOC

Suivez-nous sur Twitter

Rejoignez notre page Facebook

Visitez notre chaîne YouTube