Septembre 2014 | UNEVOC.BULLETIN@UNESCO.ORG
Bulletin No. 27
1 Éditorial
2 Actualités
3 Le Réseau UNEVOC
4 Actualités des membres du réseau
5 Ressources
6 e-Forum UNEVOC
7 Visiteurs

1 Éditorial

Éditorial
Bulletin UNESCO-UNEVOC 27

J’ai le grand plaisir de vous présenter le numéro 27 du Bulletin. L’année passe rapidement, et la fin de l’initiative Éducation pour tous (EPT) et de la Décennie de l’éducation en vue du développement durable (DEDD) approche. Dans le monde entier, les efforts se conjuguent pour mettre au point un nouvel agenda du développement au-delà de l’année 2015. Le visage que l’éducation revêtira dans l’après-2015, tel sera également le thème de notre Forum mondial sur les compétences pour le travail et la vie dans l’après-2015, qui se déroulera du 14 au 16 octobre 2014 à Bonn, Allemagne. Il rassemblera des représentants des Centres UNEVOC, du secteur privé, des organisations internationales et régionales de même que de certaines organisations de jeunes, afin de définir des mesures politiques concrètes et des interventions programmatiques dans les domaines de l’employabilité des jeunes, du développement des compétences et des compétences vertes au-delà de 2015.

Ces derniers mois, nous avons eu le plaisir de participer à un certain nombre de manifestations organisées par des Centres UNEVOC. La Botswana Qualifications Authority a organisé une conférence sur les transitions des jeunes et la consolidation du réseau à Gaborone, Botswana. Cette conférence, à laquelle participaient sept Centres UNEVOC, a fourni une plate-forme d’échange régional et international des connaissances sur les transitions depuis l’école vers le travail et sur les défis régionaux dans les secteurs tant formel qu’informel. Le KRIVET, un Centre UNEVOC assumant en outre les fonctions de coordonnateur de sous-groupe pour la région Asie-Pacifique, a également organisé un séminaire international destiné à mettre en commun les expériences et proposer des mesures en vue de renforcer le lien entre le développement des compétences et les politiques de l’emploi des jeunes.

En même temps que les préparatifs du Forum mondial étaient en cours, le travail de révision de la Recommandation révisée de 2001 concernant l’enseignement technique et professionnel se poursuivait lui aussi. Organisée sous la conduite de la Section de l’UNESCO pour la jeunesse et le développement des compétences, la conférence virtuelle a été suivie d’une réunion d’experts à Hambourg et d'une deuxième consultation en ligne visant à recueillir les observations d’experts juridiques et de responsables de l’EFTP. Tous ces apports se retrouveront dans un rapport final, qui sera soumis à la 38ème session de la Conférence générale de l’UNESCO en 2015.

Nous avons par ailleurs eu le plaisir d’accueillir cinq Centres UNEVOC à l’IFAT, le Salon international de l’eau organisé à Munich, Allemagne, pour permettre de mieux s’informer sur les tendances et technologies nouvelles dans le domaine de l’eau et des eaux usées. L’UNESCO-UNEVOC, avec d’autres agences des Nations Unies basées à Bonn, était également présent cette année au Global Media Forum, qui avait pour thème «De l’information à la participation. Des défis pour les médias.» Vous trouverez des informations sur ces activités, et sur les autres menées depuis mai 2014, dans ce bulletin.

Enfin, j’aimerais vous inviter à consacrer quelques minutes à répondre à la brève enquête que nous avons lancée sur notre site web. Vous nous aiderez beaucoup ainsi à améliorer nos services en ligne.

Pour vous informer plus en détail du travail que nous avons effectué ces derniers mois, je vous invite à lire ce 27ème numéro de notre bulletin, ainsi qu’à nous faire part de vos observations et de vos suggestions pour nous aider à mieux faire. De la part de toute l'équipe de l'UNESCO-UNEVOC, je vous souhaite une agréable lecture.

Shyamal Majumdar
Directeur du Centre international UNESCO-UNEVOC

Bulletin UNESCO-UNEVOC 27


#Haut
2 Actualités

Prochainement: Compétences pour le travail et la vie post-2015
Au titre du suivi des consultations régionales qu'il avait menées en 2013, l'UNESCO-UNEVOC organise un Forum mondial qui se tiendra du 14 au 16 octobre au Campus des Nations Unies à Bonn, Allemagne. Ce Forum a pour objectif d'apporter une contribution au débat actuel en enrichissant les processus de réflexion qui sous-tendent le positionnement de l'EFTP dans l'après-2015; il aura comme plate-forme le travail en réseau et le partenariat inter-régionaux, afin d'instaurer un climat de synergie et de confiance dans la contribution de l'EFTP à l'après-2015.
http://www.unevoc.unesco.org/go.php?q=fwd2SWL+Post2015++-+Introduction



L’UNESCO-UNEVOC a participé au Global Media Forum de la Deutsche Welle, Bonn
2 juillet 2014, Bonn, Allemagne

Les organisations des Nations Unies basées à Bonn ont participé au Global Media Forum de cette année organisé par la Deutsche Welle, avec une session plénière sur la contribution de la société civile à l’aménagement de l’agenda mondial du développement. Conformément au thème général du Global Media Forum "De l’information à la participation. Des défis pour les médias", l’atelier visait à permettre aux individus tout comme aux médias de mieux faire entendre leur voix dans les débats mondiaux. Les intervenants étaient divers représentants des Nations Unies de tous les niveaux.

M. Shyamal Majumdar, Directeur de l’UNESCO-UNEVOC et présidant actuellement les agences des Nations Unies de Bonn, a salué l’auditoire et souligné l’importance de l’EFTP et des compétences pour le monde du travail dans l’après-2015. Dans un monde où les défis subsistent, il a rappelé que l’on ne pourra parvenir à un développement durable à défaut de changement au niveau des attitudes et de l’éducation.

Parmi les autres participants figuraient des représentants d’autres organisations des Nations Unies de Bonn: Secrétariat des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Volontaires des Nations Unies (VNU), Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (CCD), Centre régional d’information des Nations Unies pour l’Europe occidentale (UNRIC) et Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Dans leurs allocutions, les intervenants ont présenté à l’auditoire le travail des agences, appelant le public à participer davantage encore. Tous les représentants, soulignant que les médias jouent un rôle essentiel pour amener les individus à participer aux débats mondiaux, ont discuté les défis résultant de la globalisation pour les médias.

Des questions portant sur le lien entre le rôle joué par les Nations Unies et les médias ont également émané de l’auditoire.




L’UNESCO et l’Union européenne lancent un nouveau réseau d’autonomisation des jeunes de la région méditerranéenne

Le 5 juin 2014, l’UNESCO a lancé le projet Réseaux de la Jeunesse Méditerranéenne à son siège à Paris, France. NET-MED Youth est un projet intersectoriel de trois ans financé par l’Union européenne et couvrant dix pays des bassins orientaux et occidentaux de la Méditerranée. Le projet est coordonné par le Secteur des Sciences sociales et humaines (SSH) de l’UNESCO, en étroite coopération avec les Secteurs Communication et Information (CI) et Éducation (ED) de l’UNESCO. Il a pour objectif d’intégrer les thèmes et les priorités touchant aux jeunes dans les processus de décision et de mise en œuvre des politiques dans les pays concernés. Il vise à développer les capacités des jeunes et des organisations de jeunesse et à promouvoir leur engagement actif dans l’élaboration et la mise en œuvre de politiques et stratégies nationales de la jeunesse, à renforcer la liberté d’expression et la représentation des jeunes des deux sexes dans les médias nationaux et régionaux, et à faciliter la mise en œuvre de démarches novatrices, prospectives et participatives visant à encourager un rôle actif des jeunes dans la gouvernance des politiques et programmes de développement de l’emploi et des compétences. Un aspect essentiel du projet réside dans l’échange d’expériences et la fertilisation croisée des instruments et des démarches. L’accent sera mis initialement sur le niveau national afin de développer ensuite les possibilités de travail en réseau au niveau transnational.

Le troisième élément du projet, qui sera coordonné par la Section de l’UNESCO pour la jeunesse, l’alphabétisation et le développement des compétences (ED), s’attachera à doter les organisations de jeunesse, au niveau national et régional, d’une base de connaissances sur les problèmes liés aux transitions et les enjeux futurs des compétences, de même qu’à renforcer leur potentiel collectif pour en faire des partenaires actifs intervenant dans les mécanismes de conception, de mise en œuvre et d’évaluation des politiques et des programmes de développement des compétences et d’emploi, et influençant le dialogue national avec les parties prenantes.

Dans le cadre de la manifestation de lancement, l’UNESCO a également organisé du 4 au 6 juin 2014 un atelier de mise au courant et de formation rassemblant les coordinateurs de projet et des collègues de différentes sections et différents bureaux de l’UNESCO. L’UNESCO-UNEVOC était représenté par Mme Lisa Freiburg, Responsable Communications, qui a présenté un exposé sur le rôle et le travail du Réseau UNEVOC dans la région des pays arabes dans le domaine de l’EFTP et du développement des compétences, de même que sur l’importance de l’utilisation, pour le travail en réseau et l’échange des connaissances, des instruments en ligne existants tels que le e Forum UNEVOC.

Communiqué de presse



Réunion commune d’experts sur les Recommandations de l’UNESCO concernant l’éducation des adultes et l'enseignement technique et professionnel
27 et 28 mai 2014, Hambourg, Allemagne

Les 27 et 28 mai 2014, l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL, Hambourg, Allemagne) a accueilli une réunion d’experts sur la révision des recommandations de l’UNESCO concernant l’éducation des adultes et l’enseignement technique et professionnel. Organisée conjointement par l’UIL, l’UNESCO-UNEVOC et la Section de l’UNESCO pour l’EFTP, cette réunion a rassemblé une trentaine d’experts. L’UNESCO-UNEVOC était représenté par son Directeur, Shyamal Majumdar, et par Katerina Ananiadou, Spécialiste de programme. Le groupe d’experts en EFTP avait pour président le Dr Santosh Mehotra, Directeur général de l’Institut de recherche appliquée en ressources humaines d’Inde, et pour vice-présidence Mme Olga Oleynikova, Directrice du Centre d’études sur l’enseignement et la formation professionnels, Moscou, avec des experts de quatre autres Centres UNEVOC de Côte d’Ivoire, du Costa Rica, d’Allemagne et de Jordanie. Parmi les autres membres du groupe d’experts figurent des représentants de l’Organisation internationale du travail, de l’Internationale de l’éducation, de l’Organisation internationale des employeurs et de la Jeune chambre internationale.

La réunion a fourni l’occasion de rédiger et de discuter le projet de révision du texte des deux recommandations et de clarifier les corrélations et les liens entre les deux textes. Elle a constitué un jalon sur la voie de la mise à jour de ces deux instruments essentiels pour les responsables de l’éducation du monde entier. Une fois adoptés, ces instruments contribueront à mobiliser les États membres en vue de l’amélioration de l’éducation des adultes et de l’EFTP. Ils contribueront également à assurer à tous l’accès à une éducation de qualité, équitable et inclusive, et à l’apprentissage tout au long de la vie.

Au début de l’année, l’UNESCO-UNEVOC et la Section de l’UNESCO pour l’EFTP avaient organisé une conférence virtuelle spéciale sur le e Forum UNEVOC afin de recueillir l’avis de ses membres quant à la portée, à l’objectif et aux principes directeurs de la nouvelle recommandation. Animée par le Professeur Simon McGrath, Directeur de recherche et Professeur en éducation internationale et développement à l’Université de Nottingham, la conférence virtuelle spéciale a attiré près de 200 participants de plus de 65 pays. Les résultats de la discussion de cette conférence virtuelle spéciale ont été présentés à la réunion du groupe d’experts et sont pris en compte dans le cadre du processus de révision et de rédaction. Un rapport de synthèse de cette discussion sera publié sous peu sur le site web de l’UNEVOC.



Renforcement des capacités pour le développement des compétences dans le secteur de l’eau et des eaux usées

L’UNESCO-UNEVOC à l’IFAT 2014, Munich, Allemagne

D’ici à 2030, le manque d’eau pourrait menacer près de quarante pour cent de la population mondiale. C’est là l’un des problèmes urgents qui appellent des efforts pour promouvoir et perfectionner la gestion et la gouvernance des ressources en eau par une amélioration de la technologie, des capacités et de la formation.

L’UNESCO-UNEVOC a participé au Salon international de l’eau organisé à Munich, Allemagne, du 5 au 7 mai 2014, afin d’ouvrir la voie à l’élaboration de nouvelles perspectives dans l’EFTP à l’appui de la durabilité des ressources hydriques et du complexe eau-énergie.

L’IFAT accueille des milliers de visiteurs d’Allemagne et du monde entier désireux de s’informer des tendances et technologies d’actualité dans le secteur de l’eau et des eaux usées. Six participants de cinq Centres UNEVOC du Costa Rica, du Malawi, du Maroc, du Nigeria et du Sri Lanka assistent à l’IFAT au titre du renforcement des capacités dans le domaine des questions liées à l’eau et des démarches correspondantes pour l’EFTP. Pendant les trois journées du salon, les participants peuvent assister à diverses sessions et conférences leur présentant différentes perspectives des enjeux liés à l’eau et des interactions entre l’eau et l’énergie.

Le 5 mai, M. Shyamal Majumdar, Directeur de l’UNESCO-UNEVOC, a présenté un exposé sur les nouvelles approches d’éco-responsabilisation de l’EFTP, où il a souligné la corrélation positive entre les stratégies intégrées de développement de l’environnement et des compétences et la contribution positive au développement durable. Ces approches sont associées à la nécessité de satisfaire à la demande de compétences dans le secteur de l’eau et de maîtriser les graves questions de la rareté des ressources hydriques, de l’assainissement, du déséquilibre des compétences face aux changements des professions, et du manque de ressources d’enseignement et d’apprentissage dans la formation pour le secteur de l’eau.

Dans le contexte de la recherche de solutions à l’insuffisance des compétences et des capacités, les dispositifs de formation technique et professionnelle des États membres de l’UNESCO sont toujours appelés à promouvoir des changements positifs des structures de consommation et de production pour mettre fin aux pratiques inconsidérées et y substituer l’utilisation et la gestion durables des ressources hydriques.

Une visite à l’usine de traitement des eaux usées Gut Grosslappen de Munich, organisée avec l’Association allemande de l’eau (DWA), a permis aux membres du Réseau UNEVOC de voir les pratiques et technologies industrielles démontrer concrètement leur efficacité environnementale. Pour contribuer à mieux appréhender les informations et à traduire les acquis de l’IFAT en initiatives futures de renforcement des compétences et de développement durable de la part des Centres UNEVOC, une session spéciale a été organisée pour repérer les initiatives et les actions de suivi envisageables. Des discussions menées avec la DWA, représentée par M. Rüdiger Heidebrecht, et Mme Grace Lung, de la WorldSkills Foundation, ont fourni l’occasion d’effectuer le rapprochement entre l’acquis institutionnel des Centres et l’expérience allemande et celle des pays avec lesquels la DWA et la WorldSkills Foundation coopèrent activement en matière de formation au niveau communautaire et national.

L’UNESCO-UNEVOC représente l’UNESCO dans le cadre de la coopération entre les agences des Nations Unies dans le domaine de l’eau. Pour 2014, la Journée mondiale de l’eau des Nations Unies souligne le lien entre l’eau et l’énergie, qui est mis en valeur par la participation à l’IFAT 2014 de l’Équipe spéciale interorganisations des Nations Unies sur les ressources en eau.


#Haut

3 Le Réseau UNEVOC

Un nouveau Centre UNEVOC au Ministère de l’éducation et des sciences de Géorgie

Au mois d’août 2014, la Division de promotion du partenariat social du Département du développement de l’enseignement professionnel du Ministère de l’éducation et des sciences de Géorgie a rejoint le Réseau UNEVOC. C’est la troisième institution de Géorgie à se joindre au Réseau UNEVOC.

Cette division du Ministère de l’éducation et des sciences a pour mission de développer et de renforcer le système d’EFTP en Géorgie. En adhérant au Réseau UNEVOC, le ministère espère tirer profit de la mise en commun des expériences sur les développements des politiques, et mettre en place des programmes conjoints et des projets communautaires en vue d’améliorer l’égalité d’accès à l’EFTP dans le pays.

L’introduction d’une stratégie de réforme de l’EFTP en 2009 a déjà permis de renforcer la qualité de l’enseignement professionnel en Géorgie, favorisant l’établissement d’un cadre de compétences professionnelles. Depuis la réforme, une bonne centaine d’établissements d’enseignement ont été créés et/ou rénovés. Plus récemment, le ministère a introduit une nouvelle stratégie à long terme pour l’EFTP (2013-2020) qui reflète les grands objectifs de l’Europe pour 2020.

Pour en savoir plus, voir le profil du Centre sur le portail du Réseau UNEVOC.



Un nouveau membre du Réseau UNEVOC en Colombie: le Servicio Nacional de Aprendizaje (SENA)

Au mois d’août 2014, le Service national d’apprentissage (Servicio Nacional de Aprendizaje, SENA) s’est joint au Réseau UNEVOC. C’est le troisième Centre UNEVOC de Colombie.

Le SENA est un organisme indépendant relevant du Ministère du travail et s’attache à améliorer les possibilités d’emploi des travailleurs colombiens de même que la qualité et la mise en œuvre des programmes qui se répercutent sur le secteur de la production en Colombie. Parmi Les attributions du SENA figurent l’élaboration de programmes d’EFTP, la gestion du Service public national de l’emploi et la recherche de possibilités d’échanges pour les employés et les apprentis. Le SENA a par ailleurs plusieurs partenaires internationaux, et a participé à de nombreuses manifestations en faveur de la formation professionnelle et de l’emploi, notamment le Forum régional organisé en 2013 par l’UNESCO-UNEVOC et l’ Instituto Nacional de Aprendizaje (INA, Costa Rica).

Le SENA est un précieux complément au Réseau UNEVOC dans la région Amérique latine et Caraïbes, et nous ne doutons pas que sa participation viendra renforcer le travail de l’autre Centre UNEVOC de Colombie, l’Escuela Tecnologica - Instituto Técnico Central (ETITC).



Conférence régionale de l’UNESCO-UNEVOC sur les transitions des jeunes et la consolidation du Réseau
20 au 22 mai 2014, Gaborone, Botswana

Du 20 au 22 mai 2014, l’UNESCO-UNEVOC a organisé à Gaborone, Botswana, en coopération avec l’Autorité des qualifications du Botswana (BQA), une conférence sur les transitions des jeunes et la consolidation du Réseau. Cette conférence a fourni une plate-forme d’échange régional et international des connaissances sur les transitions depuis l’école vers le travail et sur les défis régionaux dans les secteurs tant formel qu’informel. La conférence poursuivait en particulier les objectifs suivants:

  • Mettre l’emploi des jeunes et les questions qui s’y rapportent sur l’agenda politique régional
  • Diffuser les réussites régionale
  • Poursuivre encore le processus de consolidation du Réseau UNEVOC dans la région
  • Mettre à disposition une plate-forme d’apprentissage et de mise en commun des expériences
  • Permettre de participer activement et de façonner le débat régional sur l’EFTP
  • Renforcer les capacités institutionnelles des Centres UNEVOC participants.

Cette manifestation de trois jours a rassemblé 50 participants, parmi lesquels des représentants de sept Centres UNEVOC d’Afrique du Sud, de Zambie, du Kenya, du Mozambique, du Malawi, de Maurice et du Botswana, de même que d’un Centre UNEVOC d’Asie (KRIVET), et des délégués de l’UNESCO, de la GIZ et de l’OIT. L’allocution d’ouverture a été présentée par S.E. Pelonomi Venson-Moitoi, Ministre de l’éducation et du développement des compétences du Botswana. L’UNESCO-UNEVOC était représenté par Mme Imke Kottmann, Experte de programme.

Les participants ont élaboré en commun des réponses politiques aux problèmes des transitions depuis l’école vers la vie active et de l’emploi informel, en examinant la législation et les politiques de leurs pays respectifs, en présentant des initiatives prometteuses et en repérant les lacunes et les domaines où des interventions peuvent être envisagées. La BQA a organisé une visite d’étude auprès de la Botswana Diamond Trading Cooperation, à Gaborone, où les participants à la conférence ont pu se faire une idée de la façon dont les apprenants de l’EFTP sont formés à l’évaluation des diamants en vue de leur traitement et de leur vente.

La conférence était organisée à titre de suivi du forum régional qui s’est tenu à Abuja, Nigeria, en 2013, et en réponse aux défis auxquels l’Afrique se trouve confrontée en ce qui concerne les jeunes et l’emploi informel, la transition école-monde du travail et la coordination des parties prenantes du secteur de l’EFTP.

rapport de la réunion


4 Actualités des membres du réseau

Tous les membres du Réseau UNEVOC sont invités à fournir actualités et informations sur leurs activités en vue de leur publication dans le bulletin UNESCO-UNEVOC. Pour en savoir plus, veuillez nous envoyer un message à unevoc.bulletin@unesco.org.

Le Centre UNEVOC d’Afghanistan poursuit ses efforts de mise en place d’un centre national de recherche en EFTP

Sur la base des discussions déjà menées sur l’établissement d’un centre national de recherche en EFTP à Kaboul, le Bureau de l’UNESCO en Afghanistan a organisé les 11 et 12 août 2014 à Kaboul, Afghanistan, un atelier destiné à préciser le mandat, la structure organisationnelle et le financement de ce centre.
Ce centre, qui vise à améliorer les capacités de recherche en EFTP en Afghanistan, servira de plaque tournante rassemblant tout ce qui concerne l’EFTP: données, programmes, rapports, normes, ressources, afin de soutenir par des données concrètes la planification et l’élaboration des politiques du pays.

M. Shyamal Majumdar, Directeur de l’UNESCO-UNEVOC, est intervenu par téléconférence lors d’une session spéciale de l’atelier. Il a en particulier évoqué le travail de l’UNESCO-UNEVOC et du Réseau UNEVOC, soulignant les possibilités qui s’ouvrent pour améliorer le prestige de l’EFTP et favoriser le travail en réseau en Afghanistan. Sa contribution a été complétée d’un exposé de M. Eon Lim, Directeur de l’Institut coréen de recherche pour l’enseignement et la formation professionnels (KRIVET), Centre UNEVOC coordonnateur de sous-groupe pour la région Asie-Pacifique.

La mise en place du centre de recherche est coordonnée par le Ministère délégué à l’enseignement et à la formation techniques et professionnels, Ministère de l’éducation, un Centre UNEVOC. Elle s’inscrit dans le cadre du programme CapEFA de renforcement des capacités pour l’Éducation pour tous, auquel l’UNESCO apporte son soutien depuis 2010 en vue de renforcer les capacités nationales et de contribuer à l’amélioration de la qualité du système d’EFTP en Afghanistan.



L’UNESCO-UNEVOC participe au séminaire international du KRIVET sur les politiques de développement des compétences et d’emploi des jeunes à Séoul
12 et 13 juin 2014, Séoul, République de Corée

Les 12 et 13 juin 2014, M. Shyamal Majumdar, Directeur du Centre international UNESCO-UNEVOC pour l’enseignement et la formation techniques et professionnels, a participé à un séminaire international sur le renforcement du lien entre les politiques de développement des compétences et d’emploi des jeunes à Séoul, République de Corée. Ce séminaire de deux jours était organisé en vue de procéder à un échange d’expériences et de proposer des mesures visant à l’innovation en matière de développement des compétences. Organisé par le KRIVET, un Centre UNEVOC assumant en outre les fonctions de coordonnateur de sous-groupe pour la région Asie-Pacifique, le séminaire incluait également une réunion spéciale du Réseau UNEVOC.

M. Shyamal Majumdar était l’un des intervenants lors du séminaire, auquel assistaient aussi le Bureau régional de l’OIT pour l’Asie et le Pacifique (ILO-ROAP), le Centre européen pour le développement de la formation professionnelle (CEDEFOP) et l’Institut fédéral de la formation professionnelle d’Allemagne (BIBB).

Dans son allocution, il a souligné le rôle joué par l’UNESCO-UNEVOC et son réseau pour faire en sorte que l’EFTP et le développement des compétences occupent une place essentielle dans l’agenda post-2015. Il a également rappelé l’importance de l’EFTP pour faire progresser le développement durable et l’apprentissage tout au long de la vie. À cet égard, M. Majumdar a souligné que les réformes des systèmes éducatifs devraient être novatrices et que les jeunes devraient acquérir les compétences leur permettant de se mettre à leur compte.

Le 13 juin 2014, la réunion spéciale du Réseau UNEVOC, présidée par M. Majumdar, a été organisée pour informer des activités des Centres UNEVOC dans la région Asie-Pacifique, des prochaines manifestations telles que le Forum mondial en octobre 2014 et des activités régionales de l’UNEVOC.
Le séminaire international a rassemblé trois Centres UNEVOC: le Centre national de recherche sur l’enseignement professionnel (NCVER) d’Australie, l’Institut central de l’enseignement professionnel et technique (CIVTE) de Chine et l’Institut fédéral de la formation professionnelle (BIBB) d’Allemagne.


#Haut
5 Ressources

Vient de paraître: Greening TVET: Qualifications needs and implementation strategies

Le rapport de la conférence en ligne sur le thème "Éco-responsabilisation de l’EFTP: besoins de qualifications et stratégies de mise en œuvre" est maintenant disponible en ligne (en anglais).

La conférence virtuelle de deux semaines organisée du 12 au 26 novembre 2013 sur le e‑Forum de l’UNESCO-UNEVOC a rassemblé 185 participants de 65 pays du monde entier. Elle visait à recueillir connaissances et expériences pour cerner les besoins d’éco-responsabilisation de l’EFTP ("EFTP vert"), y compris en matière d’élaboration de programmes et de stratégies de mise en œuvre.

Elle était animée par Mme Julia Kastrup, qui détient un doctorat de pédagogie professionnelle et commerciale et un diplôme de nutrition et d’économie familiale, et par Mme Dagmar Winzier, Experte de programme à l’UNESCO-UNEVOC dans le domaine de l’éco-responsabilisation de l’EFTP et de l’éducation en vue du développement durable.
Il s’agissait de la deuxième conférence virtuelle sur l’éco-responsabilisation de l’EFTP; elle faisait suite à la discussion sur "Les compétences vertes en vue du développement durable", qui s’était déroulée sur le e‑Forum en 2012.

Les discussions ont souligné l’importance d’une intégration systématique des compétences vertes dans les systèmes d’EFTP. De l’avis des participants, les compétences et les attitudes vertes doivent faire partie intégrante des curricula, des règlements régissant la formation et des programmes de formation eux-mêmes. Les compétences vertes devraient être appliquées dans la formation des enseignants et dans la formation continue et faire partie de l’enseignement et de la formation dans les établissements d’EFTP et les centres de formation.

Les participants ont exposé leurs vues, fourni des exemples et formulé des recommandations sur les moyens de concevoir et de mettre en œuvre des stratégies d’éco-responsabilisation de l’EFTP aux niveaux institutionnel, gouvernemental et administratif afin de faciliter le développement et l’application des compétences et connaissances vertes dans tous les domaines de l’éducation et de la formation de même que dans le secteur éducatif informel.

Parallèlement à cette conférence virtuelle de deux semaines s’est également tenue une cyberconférence où les participants ont souligné l’importance de la communication et de la coopération entre spécialistes en EFTP afin d’alimenter le débat et de soutenir les initiatives politiques et les incitations à renforcer le lien entre l’école et l’entreprise en vue de parvenir à des qualifications vertes répondant aux besoins du marché du travail.

Pour finir, la discussion en ligne a confirmé que l’éco-responsabilisation de l’EFTP dans le contexte du développement durable et de la responsabilité sociale des entreprises peut améliorer la compétitivité des entreprises et faire ainsi progresser les taux d’emploi. Toutefois, les participants ont également signalé que la transition vers des économies et des sociétés vertes ne pourra se faire que si les compétences, attitudes et connaissances vertes deviennent partie intégrante du vécu professionnel et de la vie quotidienne.

Lire le rapport complet




UNESCO-UNEVOC en action
Rapport biennal 2012-2013

Ce rapport biennal fournit une vue d’ensemble générale des activités de l’UNESCOUNEVOC dans le domaine de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels en 2012-2013.

Comme les années précédentes, l’UNESCO-UNEVOC a entrepris toute une série d’activités visant à promouvoir le développement de l’EFTP dans toutes les régions du monde. En réponse au Consensus de Shanghai, l’UNESCO-UNEVOC s’est particulièrement attaché à renforcer les capacités du Réseau UNEVOC et à engager ses membres à s’impliquer dans le travail du Centre et dans ses activités. Les membres du réseau ont retenu le thème des jeunes et des compétences, et notamment les transitions depuis l’école vers le monde du travail et la formation à l’entrepreneuriat, de même que celui de l’éco-responsabilisation de l’EFTP, et surtout de la formation des enseignants et du développement des programmes d’enseignement, comme thèmes essentiels pour toutes les régions, élaborant un plan d’action pour la deuxième moitié de l’exercice biennal. Il s’est notamment traduit par l’organisation d’une série de réunions régionales à San José (Costa Rica), Séoul(République de Corée), Abuja (Nigeria), Moscou (Fédération de Russie) et Beyrouth (Liban), où des représentants des Centres UNEVOC et d’organisations nationales, régionales et internationales se sont rassemblés pour présenter des pratiques novatrices en matière d’EFTP.

Rapport biennal 2012-2013

Table des matières:

Préface

Présentation

L’UNESCO-UNEVOC en un coup d’oeil

L’EFTP et le monde du travail

La Stratégie de l’UNESCO pour l’EFTP

Le troisième Congrès international sur l’EFTP

Priorités thématiques de l’UNESCO-UNEVOC

L’EFTP écologique en vue du développement durable

Les jeunes et les compétences

L’action de l’UNESCO-UNEVOC pour le développement des capacités

Les grands moments de 2012

Les grands moments de 2013

Le Réseau UNEVOC

Les sous-groupes du Réseau UNEVOC

Nos nouveaux membres

L’action de l’UNESCO-UNEVOC pour la gestion des connaissances et le développement des ressources

Publications

Services en ligne

Partenariats et collaboration internationale

Les grands moments de 2012/2013

Collaboration avec le Siège, les bureaux hors Siège et les Instituts de l’UNESCO

Activités avec des partenaires régionaux et internationaux

Collaboration de l’UNESCO-UNEVOC avec son pays hôte

À l’intérieur de l’UNESCO-UNEVOC

Personnel

Rapport financier

Annexe: Liste des visiteurs de l’UNESCO-UNEVOC





Dans les coulisses: présentation du glossaire TVETipedia

Élaboré en 2007 et lancé en 2009 par l’UNESCO-UNEVOC, le glossaire TVETipedia maintenant remanié a été mis en ligne en mars 2014; il assume une mission d’instrument d’information en ligne pour les spécialistes et chercheurs en EFTP. Dans l’interview qui suit, Uta Roth et Jean Hautier, qui constituent l’équipe de TVETipedia à l’UNESCO-UNEVOC, nous en disent davantage sur cette ressource en ligne, montrant la nécessité d’un tel instrument qui fournit des définitions des termes courants de l’EFTP. Le glossaire TVETipedia comprend actuellement environ 500 termes.



En quoi le glossaire TVETipedia diffère-t-il de la formule TVETipedia lancée en 2009?

«Lancé en 2009 et développé ensuite par la communauté de l’EFTP, TVETipedia est une encyclopédie de l’EFTP qui ressemble à Wikipedia. Elle n’a guère été utilisée au début faute d’un nombre suffisant de contributions de haute qualité. C’est pourquoi une nouvelle approche s’imposait.»

Qu’est-ce qui a motivé la création du glossaire TVETipedia?

«En premier lieu, le nouveau glossaire TVETipedia vise à fournir des informations fiables et d’actualité sur l’EFTP. Pour y parvenir, nous avons décidé d’élaborer un glossaire de l’EFTP constituant une base solide de connaissances. Le glossaire TVETipedia opère une synthèse de glossaires existant dans le monde entier, dont il extrait des termes généraux de l’EFTP et en indique l’utilisation spécifique faite dans certains pays ou certaines régions.»

Par qui et comment le glossaire TVETipedia peut-il être utilisé?

«Le glossaire TVETipedia peut être utilisé par quiconque a accès à Internet. Il fournit une liste des termes en usage dans l’EFTP et permet d’opérer des recherches. Il rend service à tous ceux qui travaillent dans le domaine de l’EFTP.»

Quel a été la principale difficulté dans l’élaboration du glossaire?

«Le principal défi consiste actuellement à élaborer un glossaire reprenant tous les termes pertinents avec leurs définitions et les ressources correspondantes. Le plus grand défi pour l’avenir sera de faire participer activement les experts en EFTP au développement de TVETipedia.»

Le glossaire fournit souvent plusieurs acceptions d’un terme. Quel est le terme qui a le plus grand nombre de définitions, et pourquoi pensez-vous qu’il en est ainsi?

«Outre le nombre de définitions qu’un terme de l’EFTP peut avoir, il faut prendre en compte le nombre des termes qui s’y rattachent. En fait, différentes organisations peuvent recourir à des termes différents pour désigner des concepts ou des notions similaires. C’est ainsi que c’est le terme «skills» qui a le plus grand nombre de termes connexes, tandis que c’est «qualification» qui a le plus grand nombre de définitions. Mais en même temps, les deux termes restent flous, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas de définition ni d’usage consacrés. Il est donc particulièrement important de clarifier l’usage de chaque terme tel qu’il est utilisé dans différentes organisations et dans différents contextes.»

Comment le glossaire TVETipedia va-t-il se développer?

«Le glossaire TVETipedia est un bon point de départ pour une base de connaissances sur l’EFTP, car il présente les termes et les concepts les plus courants. Nous prévoyons d’ajouter quelques petits articles portant sur un thème donné et ouvrant la voie à des discussions et à des commentaires.»

Consultez le glossaire TVETipedia


#Haut

6 e-Forum UNEVOC

Évolution générale

Nombre de membres: 3,558

Messages: depuis début mai 2014, ce sont 563 messages qui ont été diffusés via le e-Forum.


Discussions récentes (mai-août 2014)

Pour les lecteurs qui ne seraient pas membres du e-Forum: vous pouvez accéder aux messages par http://www.unevoc.unesco.org/forum. Notez que vous devez vous identifier pour pouvoir lire les messages. Si vous n'avez par encore créé ou ne désirez pas créer votre propre compte UNEVOC, vous pouvez accéder aux archives du e-Forum en mode lecture seule en utilisant les paramètres suivants: nom d'utilisateur: «Bulletin», mot de passe: «read».

Conférence virtuelle sur la pédagogie professionnelle: ce qu'elle est, pourquoi elle importe, comment la mettre en pratique Pour nous aider à mieux comprendre la pédagogie professionnelle, cette conférence virtuelle animée par le Professeur Bill Lucas, Directeur du Centre for Real-World Learning, Professeur de pédagogie à l'Université de Winchester (Royaume-Uni) et co-créateur du réseau "Expansive Education Network", a examiné ce qu'est la pédagogie professionnelle, pourquoi elle importe et comment les enseignants peuvent la mettre en pratique. Pendant une période de deux semaines, la discussion s'est attachée à cerner quelles sont les méthodes d'enseignement et d'apprentissage qui fonctionnent le mieux dans l'EFTP, en quoi elles peuvent se distinguer de l'enseignement général et comment les enseignants peuvent gagner en assurance et en compétence dans la pédagogie professionnelle. Un rapport de synthèse de la discussion sera publié sous peu.
http://www.unevoc.unesco.org/go.php?q=Virtual+Conference+Vocational+Pedagogy+12-26+May+2014


L'illettrisme dans l'enseignement professionnel Cette discussion a porté sur les moyens de venir en aide aux illettrés dans la vie professionnelle et l'enseignement professionnel; l'une des solutions consisterait en un apprentissage basé sur la technologie, permettant aux apprenants d'acquérir une pratique suffisante.
http://www.unevoc.unesco.org/go.php?q=e-Forum+-+Message+Board&a...
mp;skin=efor&lang=en&action=threadlist&thread=2645


Création d'une entreprise/Entrepreneuriat Les participants à cette discussion se sont mutuellement présenté des exemples de programmes existants de formation à l'entrepreneuriat. La discussion a mis en évidence qu'il est capital de renforcer l'appui financier accordé à de telles initiatives dans le système d'EFTP.
http://www.unevoc.unesco.org/go.php?q=e-Forum+-+Message+Board&a...
mp;skin=efor&lang=en&action=threadlist&thread=2644


Gouvernance de l'EFTP L'essentiel de la discussion a porté sur les moyens d'élaborer le meilleur système de gouvernance de l'EFTP, des propositions diverses émanant de différents acteurs tels que le Ministère de l'éducation, le Ministère du travail, le secteur privé, etc.
http://www.unevoc.unesco.org/go.php?q=e-Forum+-+Message+Board&a...
mp;skin=efor&lang=en&action=threadlist&thread=2643


#Haut
7 Visiteurs

Depuis mai 2014, l'équipe de l'UNESCO-UNEVOC a eu l'honneur d'accueillir de nombreux visiteurs dans les locaux de l'UNESCO-UNEVOC à Bonn. Parmi ces visiteurs figuraient la Professeure Maria Böhmer, Ministre d'État allemande, et des représentants de Colombie, du Nigeria, de la République de Corée, du Yémen et d'Allemagne.

Pour plus d'informations sur ces visites, veuillez consultez le lien suivant:
http://www.unevoc.unesco.org/go.php?q=UUIC+-+Visiteurs&lang=fr


Si vous souhaitez nous rendre visite à Bonn, en Allemagne, veuillez envoyer un courrier à l'adresse suivante:
unevoc@unesco.org


#Haut


Participez
e-Forum

Discussions en cours sur le e-Forum

Carte des membres du e-Forum

Inscrivez-vous au e-Forum


Calendrier EFTP

Calendrier des manifestations



Connectez-vous à l’UNEVOC

Suivez-nous sur Twitter

Rejoignez notre page Facebook

Visitez notre chaîne YouTube